Le Comité technique national de surveillance et de réponse au COVID-19 rend compte de la situation épidémiologique du 2 au 17 novembre en Guinée équatoriale

Le Comité technique national de surveillance et de réponse au COVID-19 rend compte de la situation épidémiologique du 2 au 17 novembre en Guinée équatoriale

Sous la direction du MINSABS et avec le soutien de l’OMS

 

Le Comité Technique National de Surveillance et de Réponse au COVID-19 en Guinée Equatoriale, sous la direction du Ministère de la Santé et du Bien-être Social (MINSABS) et avec le soutien de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), organisé vendredi dernier 18 En novembre 2020, une conférence de presse (la huitième pendant la pandémie) pour présenter des données épidémiologiques actualisées sur l’évolution du COVID-19 dans le pays, correspondant à la période comprise entre le 2 et le 17 novembre 2020.

Au 17 novembre 2020, 68 609 tests PCR avaient été effectués, dont 65 987 étaient des tests de confirmation avec 5 121 positifs confirmés par Covid-19. Le taux de positivité cumulé est de 7,8. Ce taux est de 1,6 sur les 7 derniers jours. Les 5 121 cas confirmés ont fait l’objet d’un suivi isolé dans des hôtels, des maisons ou des hôpitaux; parmi eux, 4 975 ont été guéris et 85 sont décédés (taux de létalité de 1,66). Il y a 34 cas actifs. Au total, 363 agents de santé ont été affectés, dont 5 sont décédés.

Nous devons souligner que la tendance à la baisse de la courbe d’infection au COVID-19 dans notre pays, avec des éléments de contrôle catégoriques, est due à une gestion globale adéquate de la pandémie, où le gouvernement de la République a joué un rôle décisif. dans sa conduite et sa gestion. Pour maintenir ces chiffres bas, les autorités du MINSABS et le Comité technique intensifient les mesures de prévention, renforcent une éducation sanitaire adéquate, préparent un plan de mobilisation, de sensibilisation et de surveillance stricte en vue de renforcer la stratégie de prévention pendant les vacances et les vacances. populaire imminente, avec une vision prospective qui représente un défi pour la santé publique et pour les autorités du pays.

Le MINSABS souhaite profiter de cette opportunité pour étendre sa reconnaissance à tous les personnels de santé qui ont activement contribué à la lutte contre la pandémie, afin d’avoir été déclaré, le lundi 16 novembre, par l’OMS, 2021 comme “Année internationale des travailleurs du secteur de la santé”.

 Voir le rapport épidémiologique